Le château de Windsor est une forteresse médiévale située dans le Berkshire.

Il est célèbre pour son architecture et parce qu’il est l’une des résidences de la famille royale britannique. Sa construction commença peu après la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant au XIe siècle.

Depuis le règne d’Henri Ier d’Angleterre, le château a abrité de nombreux monarques ; il est le plus ancien palais habité sans interruption en Europe.

La chapelle Saint-Georges, construite au XVe siècle, est considérée par l’historien John Martin Robinson comme « l’une des plus grandes réussites de l’architecture gothique anglaise ». Le style raffiné des appartements d’État construits au début du XIXe siècle a été vanté par l’historien de l’art Hugh Roberts, qui parle d’« une magnifique série de salles sans égales, largement considérées comme l’expression la plus élégante et la plus complète de l’art géorgien ». Plus de 500 personnes habitent et travaillent aujourd’hui dans le château.

Le chateau de Windsor

Le chateau de Windsor

Initialement construit pour assurer la domination normande sur les faubourgs de Londres et contrôler une portion stratégique de la Tamise, le château de Windsor était composé de trois palissades entourant une « motte castrale » (fortification de terre). Progressivement renforcées par des murs en pierre, les fortifications résistèrent à un siège durant la première guerre des barons au début du XIIIe siècle. Henri III construisit un luxueux palais à l’intérieur de l’enceinte au milieu du siècle et Édouard III poursuivit ces travaux en transformant complètement le château dans ce qui devint le « plus onéreux projet de construction laïc de l’Angleterre médiévale ». Les monarques qui suivirent développèrent encore le château. Sous Henri VIII et Élisabeth Ire, il fut de plus en plus utilisé par la cour et pour les rencontres diplomatiques.

Le château de Windsor survécut à une période tumultueuse durant la première Révolution anglaise quand il fut utilisé comme quartier-général par les armées parlementaires et comme une prison pour Charles Ier. Durant la Restauration, Charles II reconstruisit une grande partie du château avec l’aide de l’architecte Hugh May et créa les intérieurs baroques extravagants toujours visibles de nos jours.

Après une période d’abandon relatif au XVIIIe siècle, George III et George IV rénovèrent à grands frais le palais de Charles II et donnèrent aux appartements d’État leur aménagement rococo, gothique et baroque. Victoria choisit Windsor comme sa résidence royale durant son long règne. Le château de Windsor fut utilisé comme refuge pour la famille royale durant les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. En 1992, il fut victime d’un grave incendie. Il est aujourd’hui tout à la fois une attraction touristique populaire et la résidence préférée de la reine Élisabeth II.